Economie circulaire

Sources Alma et SUEZ annoncent le démarrage des travaux de FILAO, première usine de recyclage intégrée de PET en Belgique

Sources ALMA, leader en volume sur le marché des eaux embouteillées en Belgique et SUEZ, entreprise de traitement des déchets, annoncent aujourd’hui le démarrage des travaux de l’usine FILAO à Charleroi, la première usine de recyclage intégrée de bouteilles en PET en Belgique. L’usine permettra un recyclage annuel de 40 000 tonnes de PET issues de la collecte des sacs bleus, organisée par Fost Plus. Cette nouvelle infrastructure, alimentée par 5 centres de tri de PMC élargi à travers le pays, est le dernier rouage nécessaire pour l’optimisation de la circularité locale des bouteilles en PET en Belgique. 40 millions d’euros sont investis dans le projet. Le chantier démarre ce mercredi 20 octobre et devrait se terminer en décembre 2022.

Grâce à l’obtention rapide du permis de bâtir, Sources ALMA et SUEZ annoncent le début des travaux de construction de l’usine FILAO sur le site de l’intercommunale Tibi (Région de Charleroi) ce 20 octobre. Le site est prêt à accueillir les premières fondations. L’usine, dont la capacité de traitement s’élèvera à 40 000 tonnes de PET post consommation par an (ce qui correspond à environ 150 bouteilles par an par citoyen belge), commencera ses activités en décembre 2022 pour une durée de 20 ans. Les deux protagonistes de la transformation écologique ont fait un choix stratégique d’implantation à Charleroi (Couillet), point de rencontre central pour les flux des principaux centres de tri belges. L’usine s’alimentera en effet avec des bouteilles post consommation, issues de la collecte et du tri des sacs bleus des citoyens belges, organisés par Fost Plus. Le projet permettra de créer une quarantaine d’emplois dans la région et de nombreux emplois indirects.

FILAO offre une solution concrète, locale et circulaire qui allie le meilleur des technologies de SUEZ (tri à sec, lavage) et de Sources ALMA (tri laser, extrusion), soit - pour ce dernier - une expertise fondée sur plus de 12 ans de fabrication de PET recyclé pour l'intégrer à la fabrication de ses bouteilles.

Au sein de FILAO, les bouteilles de PET récoltées sur le territoire belge seront d’abord séparées, découpées, lavées, afin d’obtenir des paillettes. Elles seront ensuite transformées en granulés, par un procédé d’extrusion. A la suite d’un dernier traitement, ces granulés de r-PET seront alors utilisés pour la fabrication de nouvelles bouteilles des marques de Sources ALMA ou de ses distributeurs partenaires, destinées au marché belge. Il s’agit ainsi d’une vraie circularité locale, d’une boucle complète de bouteille à bouteille.

FILAO s’appuiera sur les performances des 5 nouveaux centres de tri modernes ou modernisés belges dont Val’Up, le centre de tri montois des emballages PMC élargis et le centre Valtris, situé à quelques mètres seulement de la nouvelle usine de recyclage en construction.




FILAO alliera circularité locale et durabilité


Cette nouvelle filière du recyclage permettra aussi d’apporter une solution concrète et locale à la demande croissante d’emballages respectueux de l’environnement, tant du côté des consommateurs que des industriels et des pouvoirs publics.

Étant donné l’enjeu environnemental important du plastique, FILAO s’est fixé un objectif de valorisation élevé : 80% des bouteilles en PET collectées en Belgique y seront acheminées pour y être recyclées. Au niveau de la fabrication d’une nouvelle matière première, Sources ALMA s’engage par la suite à l’utiliser pour la fabrication de ses bouteilles qui seront ainsi faites avec plus de 50% de r-PET. Soit un taux d’intégration 2 fois supérieur au taux objectif imposé par l’Europe pour 2025 (25% de r-PET dans les bouteilles).

Cette activité à impact positif pour la planète permettra d’éviter l’émission de 3 tonnes de CO2 pour chaque tonne de r-PET produite. Également équipée de 12 000 m² de panneaux solaires et proche d’une voie d’eau, la nouvelle usine permettra d’accélérer la transition vers la neutralité climatique et les modèles sociétaux résilients.

Grâce au processus de pré-traitement à sec, FILAO utilisera moins d’eau. Les eaux seront récupérées au maximum sur chaque étape de lavage afin de les réutiliser et minimiser l’eau rejetée dans les égouts. Une station d’épuration est ainsi intégrée à l’usine.

« Sources ALMA est très heureux d’avoir trouvé comme partenaire SUEZ pour mutualiser nos savoir-faire respectifs dans le traitement et la revalorisation des bouteilles en PET post consommation pour fabriquer de nouvelles bouteilles. Sources ALMA souligne aussi l’efficacité des actions menées par Fost Plus pour déployer une stratégie de circularité des plastiques en Belgique, sans oublier le partenariat en développement avec la SRIW ». « Ce projet s’inscrit sur le long terme, avec une ambition de réussite et de proposer aux consommateurs belges une circularité exemplaire », commentent Luc Baeyens, CEO de Sources ALMA, et Damien Colette, Country Director Benelux, Sources ALMA.

« SUEZ est fier de pouvoir lancer la construction de FILAO avec son partenaire, Sources ALMA. Cette usine nous permettra d’être présents sur toute la chaine de valeur du PET belge, et d’y offrir une solution concrète, locale et circulaire. Nos deux groupes sont très complémentaires et chacun pourra y apporter son expertise spécifique, au service de l’environnement et des citoyens ». « En cette ère de révolution écologique, FILAO fait se rencontrer protection de la planète, du climat, circularité complète et ancrage territorial, via des solutions innovantes et pertinentes », déclarent Philippe Tychon, CEO de SUEZ Recycling & Recovery Belgium, et Eric Trodoux, COO de SUEZ Recycling & Recovery Belgium.

« C’est l’ambition de Fost Plus de créer une économie circulaire locale. En créant de la capacité de recyclage en Belgique, nous évitons les émissions de CO2 liées au transport, nous créons des emplois durables et nous rendons disponibles des matières premières secondaires de haute qualité pour l’industrie locale. L’usine FILAO est une des cinq nouvelles usines de recyclage qui seront réalisées dans les prochaines années », ajoute Mik Van Gaever, COO de Fost Plus.