Pourquoi trier et recycler ses déchets ?

Aujourd’hui, on estime que le volume de matières premières extraites de la planète a triplé en 40 ans. Or, de nombreux déchets contiennent des matériaux qui peuvent être recyclés. Pour limiter l’épuisement des ressources naturelles et lutter contre la hausse du prix des matières premières, la création d’un nouveau modèle de croissance, moins consommateur de ressources, est donc inévitable. C’est ce qu’on appelle l’économie circulaire.
Économie circulaire

Qu’est-ce que l’économie circulaire ?

L’économie circulaire est un modèle économique selon lequel il est possible de produire des biens et des services tout en limitant la consommation d’énergies fossiles et le gaspillage des ressources. Ce modèle s’oppose à celui de l’économie linéaire qui consiste à extraire, fabriquer, consommer et puis jeter. L’économie circulaire peut s’exprimer de différentes manières, notamment au travers du « recyclage » dont l’objectif est de réintroduire les déchets dans le cycle de production dont ils sont issus.
Exemple du verre

Exemple du verre

Prenons l’exemple du verre. Le verre est un matériau recyclable à l’infini. En triant rigoureusement le verre d’emballage, nous sommes donc assurés qu’il sera recyclé à 100%, sans perte de qualité. Comment ça se passe ? Une fois collecté, le verre est envoyé dans un centre de tri où il est débarrassé de ses impuretés (verre résistant à la chaleur, couvercles métalliques, papier, plastique, céramique, pierres, porcelaine...) et trié par couleur. Il est ensuite broyé en morceaux de quelques centimètres, avant de servir à la production de nouveaux verres.
Rôle de SUEZ

Rôle de SUEZ

En tant qu’acteur du développement durable, SUEZ intervient à chaque étape de ce processus. Une fois que vos déchets de verre sont triés, mis dans le bon conteneur et collectés par nos soins, nous les envoyons dans notre usine High 5, située dans le port d’Anvers. Dans ce centre de traitement, les fractions de verre arrivent en vrac et sont traitées à raison de 50 tonnes par heure. À la sortie : 4 types de calcins prêts à l’emploi (blanc, vert, brun et vert-brun). Cette nouvelle matière première permettra à l’industrie verrière de fabriquer de nouvelles bouteilles ou d’autres emballages en verre creux (pots, conserves).